Soviet Voice

Rosario+Vampire, une apologétique de Mary Quant


3 commentaires to “Rosario+Vampire, une apologétique de Mary Quant”

  1. AvatarTetho
    1

    Y a pas a dire, la HD est une bien belle chose.

  2. AvatarSonocle Ujedex
    2

    Comme le dit Encyclopdia Dramatica:
    « This article is perfect. Don’t fuck with it! ».

    Et c’est là que Mary Quant se lève et s’écrie: « J’ai créé un monstre! ».

  3. AvatarAnonyme
    3

    La petite culotte de la première pouf est magique, ce qui explique pourquoi elle n’est pas encré, ou alors c’est juste pour faire moche ?

Leave a Reply