Soviet Voice

Le Disque-Monde pour les noobs

Discworld

(suite…)


Complément d’enquète

 

Non, cet article n’évoque pas l’émission déjà culte résumée ici-même par Arez, mais sert de SAV à mon petit texte sur la saga Twilight.

France 2, décidément très en forme depuis la suppression de la publicité après 20 heures, nous propose dans son JT un rapide reportage sur le phénomène Twilight, nous amenant à la rencontre de trois jeunes filles passionnées par les aventures de Bella et Edward.

 

1/ Souvenez-vous de ce que j »écrivais dans ma critique des livres :

« Ce qui est profondément remarquable avec Twilight, c’est qu’il représente l’aboutissement publié des fantasmes d’une femme laide et complexée »

2/ Admirez le reportage de France 2

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/sovietvoice/video/x859kh_fan-de-twilight_animals[/dailymotion]

3/ ????

4/ PROFIT!

 

Pour leur jeter des pierres, c’est ici. Oui, certaines photos font rever. Pour une éventuelle /i/, voyez par .


Ma critique de Skate. 2

FFUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

Ma Xbox 360 (Juillet 2007 - Janvier 2009)


Déménagement du site, nouveau domaine en .su et quelques autres modifs

Le déménagement est fait, on à enfin notre Palais des Soviets à nous. Un vrai hébergement cette fois : c’est Axel Terizaki fournisseur officiel de maids qui a bien voulu nous donner un bout de couverture, un grand merci à lui.Vous avez du remarquer depuis deux jour le nouveau nom de domaine, sovietvoice.su. Des nom de domaines en .su ne sont déjà pas très nombreux, mais en plus, pour un site francophone. On doit être deux ou trois a se battre en duel.
Ha oui, pas besoin de mettre vos bookmarks à jour, on a tout réglé de ce coté, les liens redirigent automatiquement vers le bon site, et ce, quelque soit la page demandée.
Autre chose de modifier, qui normalement devrai permettre d’être mieux trouvé par le moteurs de recherche, les permaliens. avant, l’accès aux articles se faisaient par un obscur numéro d’identifiant dans l’url. Maintenant, l’URL est découpée en date le publication puis titre de l’article.Je n’ai pas prévenu tout de suite des changements parce le déménagement ne s’est pas fait d’un coup, j’ai préféré que tout soit prêt pour parler des changements.
Tout ces changements nous permettrons d’éviter une grande partie des problèmes qu’on avait rencontré il y a quelques semaines.
Cependant, tout n’est pas fini, il nous reste quelques cartons a déballer (des plugins a installer), mais surtout le papier peint. On va changer le skin actuel qui bride trop et empêche d’activer certaines fonctions et plugins de WordPress. Et enfin, la page « about » sur le pourquoi du site à mettre à jour, ainsi qu’une FAQ pour les membres (On rajoutera une autre page avec les code ami, gamertag et autres noms Xfeu si vous voulez faire des parties entre camarades).

Et puis, avant que j’oublie, on à notre bannière (oui, enfin), disponible dans la section « liens » de la barre latérale à gauche. Si vous voulez faire un echange de lien, vous pouvez la télécharger. Prevenez moi par mail : garric@sovietvoice.su


Arez sur Images : Complèment d’enquête

Écrit en collaboration avec Axel Terizaki, Corsaire, Garric, Mdt, Shikaze, Jashugan et Maxobiwan. Illustrations et serveur TeamSpeak apportés par Axel. Merci à lui.

22h45 : J’ouvre le bloc-notes et je tape cette première note. Le sourire hypocrite de l’animateur du Loto occupe mon écran HD. (A ce sujet, le tirage du loto de ce soir : 7, 26, 32, 38, 39 et 9.) Corsaire sur TeamSpeak commence à évoquer l’émission de « Bas les Masques » au sujet des jeux de rôles.

22h50 : Il y a de la pub sur la 2. Je dis WTF.

22h51 : L’émission commence. Le générique est vachement anxiogène. Première image : Un ado tatoué torse-nu qui joue avec un bâton. Benoît Duquesne nous promet « des témoignages rares ». Je bous d’impatience.

22h54 : On commence par les pédophiles sur Internet. Miam miam.

22h55 : Le reportage commence par un internat en Moselle. Des pensionnaires émo parlent d’une nana qui s’apelle Angélique. Le premier message de chat sur l’écran de l’ordinateur ? « a/s/v ».

22h56 : Mdt arrive. On commence à évoquer les dangers du Solitaire.

22h57 : Premier « témoignage rare ». Une fille parle devant son avocat et une caméra du mec qu’elle a rencontré sur Internet. Elle raconte comment elle s’est fait stalker, d’abord par téléphone et ensuite sur Internet par un mec qui se faisait appeler Mickaël, et qui était « brun aux yeux bleus ». Conne comme elle est, elle décide de partir le rencontrer sans téléphone, et sans rien pour prévenir qui que ce soit. Et le pire, c’est qu’elle n’a tiqué que lorsque le type lui a proposé de baiser

23h01 : Instant statistique : 40 pour cent des utilisateurs d’Internet auraient moins de 15 ans. Et juste après, tout plein de jailbait. Miam.

Underfoule ? Moar liek Underfail amirite ?

23h02 : Les jailbaits vont sur MSN. On décide de noter les adresses MSN pour plus tard. charlotte.marciano@neuf.fr . Je décide de la chercher dans facebook. Et je la trouve.

23h04 : Son père n’a pas l’air de s’être rendu compte que le nom de sa fille est passé sur la deux. Huhu.

23h05 : Première apparition du Skyblog. Un homme flou parle

23h07 : Première citation de la soirée : »Coucou, tu veux voir ma bite ? »

Poetic Lover en action !

(Edit de 00h56 : J’ai trouvé le blog du monsieur. L’image qui suit est une véritable image tirée de ce blog. Juré.)

23h09 : En 4 minutes, une journaliste arrive à voir un mec se masturber en allant sur le chat de Skyblog. Félicitations.

23h10 : « Elle a été instrumentalisée pour se violer elle-même ». Lol.

23h11 : Une fille appelée Natacha obéit aux ordres d’un mec sur Internet. On salue l’exploit de cet homme.

23h12 : Deuxième instant statistique : 60 % des parents n’installent pas de contrôle parental.

23h14 : On suit l’intervention d’une psy venant d’une association pour la défense des enfants (Action Innocence). Instant révélateur : A la question « Quels sont les dangers d’Internet ? », un gamin répond « Les virus. ». Deuxième instant révélateur : une gamine raconte la fois ou elle a vu la bite d’un monsieur sur une webcam

23h15 : Le Doc de Doc et Difool de Fun Radio est là pour intervenir. 20% des gamins auraient fait des choses sur Internet que leurs parents réprouveraient. Je fais vraisemblablement partie de ces 20%. Le Doc parle de « tsunami pornographique » et on apprend qu’il cherche « bambi » sur google. Ouah la déchéance.

23h20 : Diffusion de « Ou est Arthur ? », le spot de propagande Made In Nadine Morano ou l’on apprend que les jeux vidéos valent autant que le racisme, la pédophilie et la prostitution. « C’est un petit lapin, mais il a une énorme queue », remarque Jashugan. Le pédophile est un type atteint de calvitie avec une passion pour les peluches et une certaine attirance pour les petites filles. Je vous laisse tirer vos propres conclusions.

23h22 : Le Doc télécharge du porno sur son téléphone. J’ai presque pitié pour ce type maintenant.

23h24 : Deuxième sujet de la nuit : Les ados qui frappent leurs parents. Si on était pas lundi et que c’etait pas France 2, j’aurais pas pu faire la différence avec Pascal le Grand Frère. Un éducateur en survet’ et avec un boucle d’oreille nous offre la troisième citation du soir : « Frapper, c’est de la violence ».

23h26 : On évoque les enfants qui frappent leur mère. J’interdis à ma mère de tirer des conclusions.

23h28 : Témoignage de mère d’ado violent. Elle est décoratrice intérieure, mais on dirait qu’elle s’est passé plusieurs couches de peinture sur la gueule. C’est une bobo, ce qui est étrangement approprié vu le thème du reportage.

23h30 : Arrivée de Théodore, le gamin violent. 14 ans, 1 mètre 60 et une voix de merde. Il s’amuse à faire des photo-montages. On explique son trouble psychologique par son utilisation de Windows Vista.

23h32 : Le gamin a 14, bat sa mère et a un caméscope HD. Je demande à ma mère pourquoi moi je n’ai pas de caméscope. Elle flippe un peu.

23h33 : Juge des enfants avec une dentition foireuse. Lui aussi se fait battre par des enfants apparemment.

23h34 : On se rend compte que la mère veut se débarasser de son gamin pour le foutre en institution. ET ELLE LUI A OFFERT UN PUTAIN DE CAMESCOPE HD. Léger sentiment de jalousie.

23h36 : Le type qui s’occupe de l’institution n’inspire confiance à aucun d’entre nous. On comprend mieux l’ambiance du centre. Daniel, puisque c’est son nom, engueule une fille qui n’a pas compris ou se trouvait sa place. (Indice : C’est devant l’évier à faire la vaisselle.)

23h38 : Des adolescentes, des chevaux et un monsieur flippant. On tient un scénario de porno. Je propose un suicide collectif.

23h39 : Ce reportage nous gonfle un peu.

23h41 : L’histoire de Cindy, devenue violente lorsqu’elle a appris qu’elle avait un diabète. Ou alors qu’elle était moche. Ou alors qu’elle partageait le même prénom que Cindy Sander. J’ai pas tellement suivi. En tout cas, elle a une gueule à lire Twilight.

23h43 : On réclame le reportage sur Dofus, parce que voir des mineurs se bourrer la gueule au coca c’est un peu ennuyeux.

23h44 : Fin du reportage. Interview au COSMIC LASER. J’imagine les gamins qui passent pendant l’interview en hurlant « Go ! Go ! Go ! » et je rigole.

23h48 : On s’emmerde grave. Corsaire propose à #editotaku de faire un bingo sur les poncifs cités dans le reportage sur Dofus qui vient.

23h49 : Shikaze arrive. yay ! Extrait de reportage sur un système de délation anonyme utilisé à Manchester. Baîllements gras de la part de votre serviteur. Shikaze raconte ses aventures dans la banlieue d’Angleterre. Mdt parle de toute cette violence comme étant « folklorique ».

23h52 : On s’emmerde toujours autant. Manchester ressemble à la Pologne dans les années 40. Hop point Godwin.

23h54 : Analyse de Shikaze : « Ce qui leur manque, c’est des coups de pied au cul »

23h55 : L’interview est finie. Toujours pas de Dofus, mais des jeunes cons sur des deux roues. Ca commence par des jeunes cons qui font des cascades sur des mobylettes débridées. »T’étais à 110 là ! » « Ouais ça va. »

23h57 : Course de mobylettes à Vierzon. Toute cette phrase est assez déprimante, donc je vais vous raconter une petite blague à propos de la Princesse Peach, Princesse Pèche en français. Elle et sa copine Daisy sont en train de s’habiller. La Princesse Daisy met les collants et la Princesse Pèche met le bas.

23h59 : Corsaire est choqué par l’argent qu’investit notre jeune kéké dans ses mobylettes.

00h00 : Retour de l’Internet ! Yay !

00h01 : Oh, un journaliste qui fait semblant de prendre des notes en écoutant un type au téléphone. Ou qui fait semblant d’écouter un type au téléphone et qui prend des notes. Je remarque que c’est une technique de branleur que de prendre des notes en écoutant quelqu’un.

00h02 : Casquette à l’envers ! Rebellion !

00h05 : Apparition du jeune con influençable. Tête de con trempée dans le gel. Il ressemble un peu à Naruto. Il a une voix de merde aussi.

00h07 : Deux héros en fauteuil roulant. Ils se font la course dans un couloir.

00h09 : La mère de l’un des héros ressemble à une pute. Gros bling -énormes boucles d’oreilles et pendentif en forme de croix avec des faux diamants-, cheveux courts façon lesbienne et plusieurs tonnes de maquillage.

00h11 : Fin du reportage. Interview dans un circuit de karting. On va à peine écouter, impatiens qu’on est de voir le reportage sur Dofus.

00h14 : Le témoin interviewvé, la fille qui a fait l’ENA après avoir vécu en toxico dans la zone, ressemble grave à un mec.

00h16 : On réclame Dofus. Oui, on s’emmerde un peu. Putain de toxico qui ressemble à un mec.

00h19 : Mdt pète un plomb, et chante « La marche des Valkyries » en imitant un poulet. Heureusement que le reportage sur Dofus commence. Benoit Duquesne répète 4 fois « jeux vidéos » dans son introduction.

00h21 : Mdt et moi nous demandons ce que Dofus et « Girls And Boys » de Blur ont en commun.

00h23 : Le narrateur confont Dofus et Wakfu

00h24 : Mdt compatit avec la modératrice des forums de Dofus.

00h26 : On constate la réussite d’Ankama. On se dit quand même que c’est vachement cool que ces gars-là aient sauvé Nolife.

00h28 : On arrive enfin à la partie sur les gamins. C’est là que ça devient rigolo. La mère fait la cuisine, et les gamins jouent à Dofus. Garric s’étonne que les journalistes arrivent toujours à l’heure du repas.

00h28 : Un gamin parle de son mariage et de son divorce sur Dofus.

00h31 : 7,5 de moyenne pour l’as de Dofus. Gloire à notre nouveau héros.

00h32 : Le mot est lâché : ADDICTION ! Le boss de chez Ankama est énervé. Une mère de joueur intervient. Elle tente d’accuser le patron, mais pour lui c’est de sa faute à elle si elle sait pas tenir son gosse. Yay !

00h33 : NOLIFE EST UNE CHAINE DU CÂBLE ! JOIE ! MERCI FRANCE 2 POUR LE SÉRIEUX DE VOTRE INVESTIGATION !

00h36 : Un psy aux cheveux gris parle de la frontière entre réel et virtuel.

00h38 : Interview plutôt intéressante, et on s’étonne du manque de traitement caricatural qu’a reçu Dofus.

01h03 : L’émissison est terminée. Je copie-colle mes notes dans WordPress, sans me soucier d’une quelconque mise en forme. Parce que je suis une feignasse. J’ajoute 2-3 images, des liens et 2-3 trucs rigolos et je poste l’article. Bonne nuit à vous.


La tête de con de la semaine.

Et ça sait même pas tenir une guitare. Bordel de merde

Si vous suivez un peu l’actualité de l’industrie, vous aurez bien entendu reconnu Bobby Kotick, CEO d’Activision-Blizzard. Et laissez-moi vous dire qu’on a affaire à une sacrée tête de con. Mais pourquoi en parler aujourd’hui ? Tout simplement parce que le monsieur est à la une du Forbes de ce mois-ci, et qu’on en apprend des bien belles sur le monsieur. Laissez-moi donc vous raconter l’histoire de cette tête de con.

Déja tout gamin, le petit Robert Kotick avait un goût prononcé pour l’argent. Dans l’article (enfin plutôt dans l’éloge) de Forbes, on apprend qu’il a vendu le cendrier de sa mère pour 3 dollars à l’un de ses petits camarades. Et depuis, il n’a jamais arrêté de faire des affaires. La vingtaine passée, il se lance dans une série de petites entreprises, de la livraison de sandwiches à l’encordage de raquettes en passant par la vente de porte-monnaies. A 20 ans, il crée une boîte dont l’objectif est de s’attaquer directement à Apple Computers. Tout ça fonctionne plutôt pas mal, puisque 6 ans plus tard, il achète une boîte en pleine banqueroute : Mediagenic.

« Media-quoi ? », me demanderez-vous ? Mediagenic. Pour faire très court, Activision est fondée dans les années 80. Ils connaissent le succès avec Pitfall en 82, et ils se font pas mal de pépettes, avec lesquelles ils rachèteront entre autres Infocom, pionniers du jeu d’aventure par texte. Ils décident de se lancer dans la production de logiciels bureautiques, et changent de nom pour se faire une image plus sérieuse. Le problème, c’est que tout ça foire, et en 1991 ils se font racheter, ce dont je parlais juste à la fin du paragraphe précédent. Le reste de l’histoire, on la connaît : Mediagenic redevient Activision, et sortent tout un paquet de jeux, de Tony Hawk à Call of Duty en passant par Guitar Hero. Et ça marche plutôt pas mal pour eux.

Ce qu’on sait moins en revanche, c’est que contrairement à d’autres grands patrons de l’industrie du jeu vidéo de l’époque, comme Trip Hawkins ou Nolan Bushnell, Kotick n’en a absolument rien à foutre des jeux vidéos. Quand il achète Activision, il considère en effet que c’est « une perte de temps ». Et vous savez quoi ? J’ai pas tellement l’impression que la situation a changé en presque 20 ans. Quand il explique que les jeux qu’Activision sortent doivent « avoir le potentiel d’être exploitées tous les ans avec un clair potentiel pour des suites et le potentiel de devenir des franchises à 100 millions de dollars » ou qu’il clame que Guitar Hero est meilleur que Rock Band parce que 2000 personnes travaillent dessus au lieu de la petite centaine de chez Harmonix, j’ai toujours l’impression qu’il se balance complètement de ce médium.

Vous voulez une dernière preuve que c’est une tête de con ? Lors d’une conférence organisée par le Wall Street Journal, il introduit Guitar Hero World Tour comme « Le premier jeu ou vous pourrez jouer avec plusieurs instruments – la batterie, le micro, la basse et une nouvelle guitare ». La présentatrice de la conférence lui dit alors « Je crois que ça s’apelle Rock Band », ce à quoi Kotick répond « Nous l’appellons Guitar Hero : World Tour ». La preuve en vidéo.

Oui, en tant que crétin arrogant, Bobby Kotick a bien mérité son titre de tête de con de la semaine. Mention honorable au journaliste de Forbes, qui balance des conneries comme « Rock Band est une honteuse copie de Guitar Hero ». En tant que gros con, il peut aller retirer son poing dans la gueule chez moi quand il veut, avec mes félicitations.


Twilight (+ long update 14/09)

 

cover_twilight

 

C’est un roman trop bien. Il parle d’une fille, genre la fille pas super populaire, un peu assoc’, elle habite Phénix, aux states, mais elle déménage dans un pauvre bled, genre celui de Bienvenue chez les Ch’tis, l’horreur quoi, fait toujours un temps de merde, jamais de soleil, et tout, et tout. Là donc dans ce bled paumé elle va à son nouveau lycée, tout petit et minable, alors qu’avant il était super grand, avec des détecteurs de métaux et tout pour trouver les armes des blaireaux qui jouent au PC et qui tuent les gens. Et pendant le trajet, je sais pas ce qui se passe, mais elle devient soudain super belle, parce qu’avant les mecs la mataient que dalle et que dans le nouveau bahut ils l’aiment tous fort, mais c’est que des bouffons, sauf un. Lui il est trop beau, super pâle, mais super musclé, avec un corps trop bien foutu quoi, des yeux qui changent de couleur et tout et tout. Mais il traine toujours qu’avec ses frères et sœurs adoptifs, ouais, parce qu’il a été adopté par un docteur trop beau et super jeune, trop la chance d’avoir des parents jeunes, et ses frères et sœurs (pas de sang hein) sont tous trop beau mais trop zarb en même temps, genre ils mangent pas à la cantine et parlent pas aux autres nazes et roulent en Volvo, parce qu’aux USA, c’est trop puissant tu peux avoir le permis à 16 ans.

Au début, le mec beau, Edward, il matte grave la meuf, Bella, en fait son prénom c’est Isabella mais c’est moche donc elle préfère Bella et elle a bien raison tellement c’est pourrave Isabella, mais il lui parle pas trop jusqu’à ce qu’il lui sauve la vie. A ce moment, tu comprends que le mec il est super spé, parce qu’il est a genre 100m d’elle quand un camion va l’écraser et soudain il la sort de là en une seconde et arrête le camion à main nue, trop fort. Elle le trouve vraiment zarb mais comme elle est super belle le mec lui parle quand même souvent et elle finit par deviner que c’est un Vampire. Là le livre est pas trop réaliste, elle met super longtemps à se faire à l’idée que c’est un vampire alors que tous le monde sait que les vampires ça existe vraiment, même que y’a plein de blog de vampire sur internet et tout. Alors là du coup y’a une histoire d’amour trop chouette qui commence, mais aussi super dramatique, parce que lui il a grave des pulsions de lui sucer le sang alors qu’elle elle a grave des pulsions de lui sucer autre chose. Le truc cool, c’est que c’est des vampires super cool, ils peuvent se promener en plein jour et tout, ils boivent que du sang d’animal en chassant des ours, hyper classe, et ne dorment jamais, et sont super rapide, fort et tout, musclés comme Brad Pitt dans Fight Club. Mais comme elle a une super odeur, ils peuvent pas trop se toucher parce que sinon ce serait trop tentant de la mordre et elle mourrait, et lui il veut pas lui faire du mal et il se déteste de la mettre en danger alors qu’elle et tout elle pige pas qu’il a mal et fait que de l’allumer et de pas avoir peur de lui, là elle a bien raison parce qu’il est trop trop beau.

Je vous raconte pas la suite, les trente dernières pages, parce que y’a grave du suspense même qu’à la fine elle veut être vampire elle aussi mais lui il veut pas mais comme y’a encore trois tomes derrière que j’ai pas lu je pense qu’elle va rester humaine pour l’instant alors je sais pas comment ils vont vivre leur amour trop beau. 

La photo c’est celle du film et les acteurs sont trop bien dans leur rôle et c’est trop un bon film même si je l’ai pas encore vu lol.

twilight-movie-poster

(suite…)


Want a cookie?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un magazine, donc je tairais le nom afin de préserver parfaitement son anonymat.

Comme d’habitude, c’est toujours la couverture que l’on vois en premier, avec les éléments très tape l’œil, sur fond rouge, voyez vous-même:

Une fois ouvert, c’est aussi bordélique qu’un skyblog des plus communs : un sommaire sur 2 pages sens dessus dessous, où l’on ne retrouve jamais les textes accrocheurs de la couverture, mais passons, je pense que je ne vous apprends rien.

Avant même d’aller dans ledit article, je me demande si cela vaut même le coup de le lire, en fait, je vous déjà le contenu:
– google sais ce que vous cherchez sur Internet (captain obvious)
– google sais ce que vous avez cherché sur Internet (il n’a pas Alzeimer)
– google à accès à vos mails (qui n’y a pas accès?)
– google à accès à tous les contenus que vous hébergez chez google et à travers ses services tels que gogolemaps/agenda/documents/blogger… (captain obviousssssssss)
Donc, finalement, je vais refermer ce bouquin, ça vaudra mieux avant que…

…je ne tombe sur ça:

A mon avis, l’auteur a bu trop de monoxyde de dihydrogène et ne sais pas configurer son navigateur.

Morale : si vous voulez lire des conneries, allez sur soviet-voice ou sur raton-laveur.net, au moins, c’est gratuit.

Bonus :
Hope you have cookies enabled
(merci à QCTX pour le lien)


Bonne année

Sous ce titre complètement banal, je viens de me rendre compte que le calendrier zodiacal sovietique nous indique que cette année sera sous le signe du Slowpoke.

slowpoke-pokemon

Donc bonne année 1989 à tous.
Courage, encore 11 ans, et on aura droit aux voitures volantes et autres conneries de l’an deux mille.

On est pas à deux meme près.