Soviet Voice

Epitanime 2010 preparedness guide (A heavy update)

(Je sais, cet article est publié beaucoup trop tôt, mais pour ne rien oublier au fur et à mesure que les idées arrivent)

*hum hum*

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonjour.
Certains se souviennent de moi, d’autres pas, mais le fait est que j’ai passé près de 6 mois sans contact avec le monde otaku(pour raison personnelle, mais un indice: c’est en 3D), fort heureusement, j’ai pu reprendre ce contact avec ce monde merveilleux qu’est celui de la japanimation. Nous nous étions quittés sur un très mauvais malentendu causé par un article( « Ceci n’est pas une otaku » ), qui, après divers commentaires et une auto-réflexion réfléchie, ne servait absolument à rien. Encore désolé à ceux qui avaient débattu dans les commentaires.

Le but de cet article est tout autre: un guide d’introduction à l’Epitanime. Oui, c’est sans doute un peu tôt, mais mieux vaut tôt que tard(?). Cet article sera sans doute incomplet, c’est pour cela que je vous invite à écrire un commentaire/me laisser un mail à wan(underscore)akira(arobase)live(point)fr/me contacter sur IRC(irc.nanami.net, /query Wan) pour proposer un petit quelque chose, comme un de vos articles qui pourrait compléter celui-là, un conseil, ou corriger une boulette.
Le but donc, est de faire en sorte que quelqu’un qui ne soit jamais allé en convention puisse y aller en connaissance de chose.

Ah, ça se passe à le Kremlin-bicêtre, c’est juste au Sud de Paris, à l’école Epita. Pour arriver à bon port une fois à Paris, c’est plus bas.

Quoi? Quand? Où?

L’Epitanime se déroule du 28 mai 20h jusqu’au 30 mai 19h à l’EPITA, au Krêmlin-Bicêtre(juste au Sud de Paris).

Les billets d’entrée

Tout d’abord, pour aller à l’Epitanime, il vous faut un billet d’entrée. 3 formules possibles:

  • Le pass 2 jours(donc seulement le jour), 14€, mais vous risquez de rater un bon morceau de la convention, comme un steak-frites sans frites.
  • Le pass 2 jours+2 nuits à 19€, mais il est généralement conseillé de NE PAS faire vendredi nocturne en entier, couchez-vous à 1 heure du matin.
  • Le pass 2 jours+2 nuits+tee-shirt à 34€, 200 exemplaires,(maintenant, c’est trop tard! Ceux qui veulent tout de même un t-shirt devront débourser 25€(prix non définitif) et être dans les 100 premiers à le faire!) on sait à quoi le tee-shirt ressemblera(merci à DarkSoul pour le premier visuel).

Sur place c’est plus cher. Ah, autre chose, si vous êtes déjà allé à la Japan Expo, un billet d’Epitanime, quelque soit son tarif, permet des entrées/sorties à volonté. Et ça, c’est cool. Aussi pour les billets: ne vous les faites pas envoyer, c’est TRES cher. Allez les chercher plutôt à un point de retrait. Ou demandez donc à un ami de vous en prendre un, puis remboursez-le, y’a toujours moyen de se débrouiller.

Noizi Ito

Si vous prévoyez de faire beaucoup d’achats, ou si vous voulez dormir un peu, réservez donc un hôtel, mais faites-le MAINTENANT, ça va vite. Ou alors attendez un désistement de dernière minute, mais c’est TRES risqué, d’autant plus que je pense que les hôtels seront remplis d’otaques en manque de Noizi Ito.

Ah oui, j’ai oublié de dire: cette année, Noizi Ito(dessinatrice de Haruhi Suzumiya No Yuutsu) vient à l’Epitanime. Je vous vois sortir vos artbooks/autres, mais elle ne fera pas de dessins. Je laisse la parole à Axel Terizaki:

Noizi Ito fera bien des dédicaces, plusieurs séances sont prévues, ça ne sera néanmoins pas des dessins, de ce qu’on sait pour le moment, mais tout peut encore changer.

Venir à l’Epitanime

N’oubliez pas le train(ou IDTGV), ou la voiture, mais c’est risqué et cher(certains hôtels ont des parckings privés), les tickets de métro(1€60, tickets journaliers, plan), pour rappel, la station la plus proche est Porte d’Italie(Ligne 7 direction Mairie d’Ivry), en tramway: ligne T3, même station, et en bus: lignes 47, 125, 131, 183, 185, 186 et Noctambus. (Source). Une fois sorti de la station, voici l’itinéraire à suivre, et n’hésitez pas à faire un repérage par Street View, l’an dernier j’ai galéré pour trouver mon chemin, même avec un plan.

Règles de survie sur place

Sur place, quelques règles essentielles à suivre, mais Raton-Laveur en donne de très bons, à noter qu’il donne une meilleure explication de pourquoi l’Epitanime gère du canard.

(Si certains d’entre vous avait l’idée saugrenue de vous cosplayer, les soutanes sont interdites, et changez-vous dans les vestiaires. Vous imaginez le métro de Tokyo rempli de mecs avec un béret, une moustache et une baguette sous le bras? Bon.

Pour dormir: Retenez ça: « Manger, c’est tricher, dormir, c’est mourir ! » . Mais si tu es vraiment fatigué, rends-toi dans une salle de projection, généralement la nuit ils mettent des trucs bien chiants pour endormir tout le monde. Sinon, une bouteille de coca 1,5L permet de faire une nocturne sans souci. Quoique, si vous vous sentez fatigué, passez faire un tour au karaoké, ça ira mieux. Ah, et ne surtout pas  hésiter à dormir plus tôt la semaine avant la convention, voire même des siestes supplémentaires. Forcez-vous à dormir, dormez dans le train, en classe…Tout est bon.

Pour la restauration: 3 possibilités:

  1. Préparer son nomnom dans son sac
  2. Acheter du nomnom à la cafétéria(méthode non testée personnellement), qui sera normalement ouverte tout le long de la convention, le menu sera composé de nourriture asiatique. On est dans une convention de japanime après tout!
  3. Manger à l’extérieur. Là, je ne connais pas les « Bons plans bouffe » du côté de Porte d’Italie(ni à Paris tout entier d’ailleurs, si quelqu’un a déjà mangé à l’extérieur de l’Epitanime, merci de faire part de ses expériences). Vous pouvez aussi manger au McDonald de la Porte de Choissy, où si vous achetez un menu Maxi Best of, vous aurez le choix entre un frappé ou un sundae ou une boisson chaude gratuite!

Que faire à l’Epitanime?

Allez, on attaque la partie pratique maintenant, du moins en partie, la liste complète des activités n’est pas connue.

Nous avons un bâtiment réservé aux jeux vidéos, 2-3 salles remplies de consoles de tous âges, des bornes d’arcade, des jeux sur projection, et même des tournois, dont le célebrissimme tournoi de Bomberman, une salle spéciale pour le jeu de Go, un café manga, où l’on peut lire des mangas à volonté…[liste à compléter au fur et à mesure des informations et des souvenirs].
Il y aura la salle DiGiCraft avec du melty Blood, du doujin-games, bref, du bon.

Allez, tant qu’on y est, on va dire le monde qui vient à l’Epitanime: la brigade SOS Francophone, Ikkatsu, Bulle Japon, Thalie, Tengumi, Sakura Shiroi, Kaijan, Tomoda(avec un Battle Royale en grandeur nature, yay!), couverture média assurée par Geek Channel. Bref, du bon, et y’aura pas de quoi s’ennuyer, je vous invite à regarder ce que ses associations nous proposent cette année. Mais en gros, il y aura des quizz, des jeux avec des lots à gagner, et des activités permettant de découvrir la culture japonaise plus ou moins contemporaine. Il y aura aussi une projection de Mahoromatic: Tadaima Okaeri, une OAV de Mahoromatic(vous savez, l’anime avec une maid de combat) en VOSTF.

Une partie non-négligeable lors de l’Epitanime est le forum de vente. Situé au sous-sol et ouvert uniquement en diurne. Là bas, c’est le paradis du fan. Non pas qu’il y ait de figurines de Naruto en HK, bien au contraire, les gentils orgas font tout pour éviter le HK.
(Mais qu’est-ce que le HK? dit le débutant. Le HK, c’est l’acronyme de Hong kong, qui veut dire en gros « Contrefaçon », car souvent les contrefaçons sont produites en Chine, et donc l’argent donné à ces contrefaçons en les achetant ne va pas dans la poche des vrais éditeurs, et ne les encourage ou ne les remercie en aucun point. Être fan, c’est aimer aussi l’éditeur. Article de Raton-Laveur sur « Comment détecter le HK? » ). Mais nous ne sommes pas à l’abri, malheureusement.

Il y aura aussi des concerts avec des musiques de jeux assurés par Play’lectone, Timepilote et TR4KSPPA assurera la partie J-pop, K-pop et autre musiques venues d’extrême orient.

Le karaoké.

Comment oublier le karaoké Epitanime, aka Toyunda? Si vous êtes déjà allé à une convention et qu’il y avait un karaoké, il y a de lourdes chances pour que ça soit Toyunda, le logiciel de karaoké entièrement codé par l’association Epitanime. Grosse banque d’animes, des paroles super-pas chiantes à suivre, bref, du bon, du lourd. Ca se passe dans l’amphithéâtre, vous pouvez pas le rater, c’est là où il y a le plus de bruit après la scène. Le plus souvent, ils font passer une liste de chansons pour connaître les vœux, mais vous avez très peu de chance que les vôtres soient pris, malheureusement. Selon QCTX, le système est le suivant: un membre du staff se balade et demande les chansons, et note les plus demandées.

200 otakus dans une salle, ça chauffe forcément. Malgré les 2 ventilateurs, il faut régulièrement vider la salle le temps que la température baisse, et celle de votre corps aussi(surtout si vous dansez Hare Hare Yukai en même temps). 2 conseils pour le karaoké:

  1. De l’eau
  2. Des bonbons au miel
  3. De l’eau
  4. Réviser les paroles de quelques classiques(surtout X de Clamp, ça, ils le spamment à tout va, dernière fois, on a dû l’avoir au moins 7 fois en 1 heure)
  5. DE L’EAUUUUUUUUUUUUUUU!!!!

En attendant la réouverture du karaoké, n’hésitez surtout pas à visiter un peu les autres stands, notamment l’Epifestival, à savoir les jeux dans la cour lors de la nocturne, ça tue le temps.

« Je suis prêt à faire 2 jours et 2 nuits d’affilée alors? »
Sans doute. Sans compter l’heure de fermeture avant la nocturne et les 2 heures avant les diurnes, mais c’est aussi le moment de manger, de se dégourdir les pattes ou de s’assoir un coup. Voir même faire connaissance avec les autres otaques du coin.

Le planning de l’Epitanime

A imprimer et à avoir sur soi, parce que ça sert toujours.

Derniers détails

N’oubliez pas le forum de la convention si vous avez une petite remarque à faire(par exemple mettre en valeur les activités, organiser un tournoi de DDR…). Et ceux qui ont la fibre artistique ont à leur disposition un concours de strip sur la vie des orgas, un concours de création de générique façon années 80,une colorisation et un concours de dessinage à leur disposition. Des entrées gratuites à gagner(bien que vous ayez à ce stade du billet déjà tous acheté votre billet? Non?). Ceux qui ont toujours le fibre artistique peuvent participer au concours de TR4KSPPA, Coin coin pouet pouet(deadline: 20 mai, dépêchez-vous!)

Voilà, pour le moment, l’article est vendu tel  quel, mais il sera complété au fur et à mesure des commentaires/mails de menaces/IRC et des mises à jour du site de la convention, n’hésitez surtout pas à le mettre en favoris et à vous abonner au RSS, et rejoindre le groupe Facebook, ou les suivre sur twitter.

J’hésite encore à y aller…

Ok, donc on résume. L’Epitanime est une très bonne convention organisée par des vrais fans de J-culture, pas des vilains commerciaux. L’entrée est VRAIMENT pas chère. 19€ pour une entrée à chaque période, avec un nombre d’allers-retours illimités bien sûr. Une bonne ambiance. Pas de HK. Noizi Ito. Des bornes d’arcade et des consoles de jeux toutes générations. Plein d’activités, plein, vous trouverez TOUJOURS quelque chose à faire.

Edit: 15/05: ajout des activités
Edit: 20/05: Ticketnet m’a appelé pour me signaler que certains billets ont étés erronés, en effet ils sont datés pour les jours du 28 au 29 mai, or la première journée est le samedi 29. Mais ne vous inquiétez pas, les orgas ont étés prévenus, pointez-vous normalement.

http://www.epita-convention.com/activites/tr4kspaa/76-tr4ksppa.html

Humble indie bundle – 5 excellents jeux indie au prix que vous voulez

Voici l’offre : Pour encore 3 jours, vous pouvez avoir un pack de 5 jeux indie au prix que vous voulez.

Quels sont les jeux proposés ?

Pourquoi acheter ce pack ?

Parce que :

  • Ce sont des putain de bons jeux.
  • Vous choisissez le prix que vous voulez – si vous avez au moins 1€, vous pouvez vous payer tous les 5 jeux à ce prix. Et si vous trouvez que ça vaut plus, payez plus ! ($8,25 en moyenne)
  • Tout l’argent va aux développeurs et à 2 ONG : l’EFF (Electronic Frontier Foundation – une ONG qui milite pour les droits électroniques) et Child’s Play (une ONG qui achète des jeux, livres, etc. pour des hôpitaux) – et vous pouvez personnaliser la répartition de l’argent entre développeurs/EFF/Child’s Play.
  • Si vous n’en voulez pas vous-même, vous pouvez l’acheter pour en faire un cadeau.
  • En plus de Windows, il y a des versions Mac OS X et Linux natives, et une absence totale de DRM.
  • Si vous pensez (comme moi) que les jeux indie représentent l’avenir du jeu vidéo sur PC, vous avez une obligation morale d’acheter ce pack (sauf si vous avez déjà les 5 jeux).
  • Si vous pensez que les jeux indie c’est de la merde, ça ne vous coûtera qu’1€ pour y jouer et ensuite le dire en connaissance de cause.
  • Pourquoi pas ?

Compris ? Alors foncez, donnez-leur plein de ventes, parlez-en sur Twitter, sur votre blog, partout ! Cette offre dure jusqu’au 11 Mai, 22h00 (heure de Paris).

Voici un dernier lien, au cas où vous auriez loupé les précédents : http://www.wolfire.com∕humble

Edit : Ajouté la mention de Child’s play et de l’EFF, ainsi qu’un encouragement à (tout de même) payer plus d’un euro.

Edit 2 : Un 6e développeur a ajouté son jeu au pack, Samorost 2. Yay !


Milk Money – NSFW

Oh ! Un nouveau post sur Soviet. Et écrit par Maxobiwan… Bon c’est comme si il n’y avait rien eu.

Pas grand chose au niveau du contenu à part partager quelques screenshots. Ça vient de Milk Money, un anime hentai que je viens de voir, donc c’est du NSFW !

(suite…)