Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Soviet Voice » [Ermite Moderne] Sous-France Culture 02 : Ils ont des têtes d’abrutis…mais on parle de qui ? | Un blog traitant de Japanime et jeux vidéo par des camarades otakommunistes Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040 Warning: mysql_real_escape_string() expects parameter 2 to be resource, object given in /home/www/www.sovietvoice.su/wp-includes/wp-db.php on line 1040

Soviet Voice

[Ermite Moderne] Sous-France Culture 02 : Ils ont des têtes d’abrutis…mais on parle de qui ?

Dans ce nouvel épisode du segment « Sous-France Culture », l’Ermite Moderne revient sur une vidéo et sa parodie qui ont buzzé sur Dailymotion, où deux soi-disant connaisseur en philosophie se mettent à raconter un vieux discours faisandé sur les jeux vidéo à tout les spectateurs d’Arte (les dégâts seront pas très étendus mais quand même…). Mais comme c’est bien trop pour une seule tête d’abruti, une deuxième vient squatter le canapé de l’Ermite pour lui prêter main forte. Let’s go for some 2 vs 2, baby !

Image de prévisualisation YouTube

[c'est quand même bien chiant cette limite de 15 minutes sur youtube. J'ai put faire quelques cut plus clean mais j'ai dut sacrifier le générique et des bouts du final. C'est rageant]

J’aimerais rappeler quelquechose de très important : Raphael Enthoven c’est aussi un génie incroyable à la capacité analytique stupéfiante qui a pondu un des papiers les plus aberrants et à côté de la plaque sur Avatar, comme quoi ce film parlerait d’un genre de communautarisme qui rejoint le FN en esprit. Déjà que je ne pardonne jamais qu’on essaye d’entasser  » l’ingérence des problèmes de société dans des univers de fantaisie «  (©Rafik Djoumi), il omet et déforme des tas de faits et détails sur le film pour finalement conclure sur l’exact opposé du discours que cette œuvre véhicule.

Cette tendance que les critiques français ont a imposer à chaque film une grille de lecture exclusivement pragmatique, rationaliste et toujours en raccord avec l’actualité et la politique, dans des films qui abordent la fantaisie, la mythologie, le rêve, l’inconscient collectif et des choses qui concernent plus l’Homme dans ce qu’il a de plus profonds que les systèmes qui le gouvernent en surface…c’est juste répugnant, et ça ne date pas d’hier. Mais apparemment, c’est le mieux qu’ils puissent faire pour aborder un sujet (ou même une culture) qui leur est étranger et trop récent pour leur convenance

Entre « les jeux ça rend con et seul », et « Avatar ça rend raciste », vivement « les jeux de rôles c’est pour les fachos », « Star Wars c’est pour les royalistes nostalgiques », « la science-fiction c’est pour les eugénistes » et « Le Manga font du mal à la Fran…oh wait Zemmour l’a fait avant« .

Pour encore plus de grosse marrade, Colas Duflo, notre expert en infinité sur 64 case, aurait en fait fait toute une thèse sur une approche philosophique du jeu à l’Université et réitéra sur le sujet avec « Le Jeu, De Pascal à Schiller ».

On pourrait croire qu’un auteur qui prends le jeu avec sérieux, rigueur et spiritualité aurait été plus consciencieux et plus renseigné avant d’aborder le sujet du jeu vidéo et se serait mis à étudier ce nouvel univers ludique avec la même fascination et le même éclairage que lors de sa redécouverte des jeux traditionnels sous un angle philosophique nouveau et ainsi sortir une thèse en avance sur son temps…

Mais visiblement je vis dans un monde imaginaire composé de fées, d’elfes, de rivières de miel et de gens fidèles à leurs principes qui arrivent à préserver leur curiosité contre les affres des préjugés antédiluviens et de la hiérarchisation facile et improbable. A la place j’ai un type et son pote qui me déblatèrent comme des fanboys « les échecs c’est mieux que les jeux vidéo, nananère ! 64 cases d »infini, 10^80 combinaison possible et blast processing 16 bit avec gestion du mode 7 et de l’anti-alliasing. Chess does what nintendon’t ! ».

Et en plus il te parle de « jeux nobles », histoire de bien structurer son délire (marrant de parler de monarchie quand on aborde le jeu d’échec où il faut protéger un roi…ohoho, quelle mise en abîme, je devrais passer à la tv). Si j’étais un gros con qui se serait laisser happer dans la même lubie que ce monsieur, il aurait facile de dire « Oui mais non; on a des tactictal rpg et des rts où t’as où 1000 fois plus de cases et de paramètres à prendre en compte. Et on a la couleur alors que toi c’est noir et blanc et en plus et on a des scrollings alors que toi c’est qu’un plateau fixe et en 2D en plus, alors que dans Counter-Strike t’as plusieurs étages où il faut te cacher et puis il y a le sens du vent et on a des vrais beaux personnages et pas des pions » et fuckin’blablabla.

Si j’étais ce con là, j’espère qu’on m’aurait remis à ma place; car ce genre de comparaison hors de propos équivaudrait à préparer un argumentaire de 300 pages pour savoir qui est le meilleur entre une chaussure et un arbre. Donc loin de moi l’idée de faire un truc aussi bête que de déprécier un jeu aussi historiquement important que les échecs, alors qu’il faudrait déjà le remercier pour les archétypes ludiques qu’il a apporté (mais j’assume ma blague de fin, c’était trop tentant pour ne pas le faire).

Par contre, les jeux d’échecs comme jeu de la vie ? Je croyais que c’était le jeu favori des stratèges guerriers, qu’il s’agissait de duper et de tuer des gens du camp adverse, de renverser une figure d’autorité contraire à la sienne,  et que dans toutes les œuvres de fictions que j’ai vu mentionnant le jeu, il s’agissait toujours d’éliminer quelqu’un de la façon la plus subtile et tarabiscoté possible et que du coup c’est plutôt un jeu de la mort ( on vient de citer le Septième Sceau, quand même), mais bon, je ne suis pas philosophe. A moins que justement, étant un jeu du conflit, de la guerre, et de la mort, ça fait des échecs un jeu de la vie par ambivalence et justement parce que c’est comme la vie mais on peut raconter tout et n’importe quoi avec cette logique lénifiante et ça ne mène nulle part si ce n’est faire du surplace. Comme maintenant.

Au moins il y a quelquechose que je ne peux pas lui retirer : il y a plus de bonne adaptation au cinéma du jeu d’échec (genre le Septième Sceau ou même, soyons fou, Piège de Cristal) que de jeux vidéo.

Pour prendre au sérieux ma propre blague,  je rajoute que par contre, on a des bons films qui s’inspire [un peu ou beaucoup] du Jeu vidéo, de ses designs et de sa grammaire, comme Scott Pilgrim, Matrix, Speed Racer, Blade 2, Les deux Hellboy, Ben X, Kung-fu Master, pas mal de films d’animation japonais genre Summer Wars, l’Autre Monde de Gilles Marchand, et j’en oublie). Et bien, je suis en train de sérieusement digresser, là, je devrais arrêter. N’empêche que c’est pas mal de la part d’un médium aussi culturellement riche qu’un jeu à gratter.

Remarquons que nos deux pseudo-philomachins n’ont pas été sourd à la polémique qu’ils ont initiés et ont publiés un droit de réponse sur le site d’Arte, avec Colas Duflo qui tente de « préciser sa pensée pour clarifier les choses et amener un peu de sérénité« . La réponse semble plus confirmer et préciser le jugement fâché émis par les joueurs envers le personnage que calmer quoi que ce soit. Rien que son troisième point est un aveu de son manque d’intérêt et de recherche sur le sujet. Vous pouvez tous, par contre, vous tenir au courant sur la réalité de « l’addiction aux jeux vidéo » en consultant ces billets par Dereck de  Chamboultout ici et .

Bonus :

  • une lettre ouverte de quelqu’un sur gameblog que j’ai trouvé 5 minute avant d’écrire ce billet.
  • En fin de vidéo, vous avez vu les dernières secondes légendaires du célèbre duel entre Justin Wong et Daigo « The Beast » Umehara sur Street Fighter 3 : Third Strike (15 parry d’affilés sur la super art de Chun-Li, ça ne vieillit jamais). Le match entier ici.
  • Mais vous avez aussi vu les dernières seconde de la transmission tv d’un match pro-gamer coréen de Starcraft (giga-populaire et très pris au sérieux en Corée du Sud) du champion SlayerS_’BoxeR’ et sa troupe Terran donnant la fessée à [NC]Yellow et ses Zergs. Il faut savoir que les Zergs dominaient la scène pgm sud-coréenne de StarCraft, donnant naissance à la fameuse catch-phrase « zerg rush, kekekeke » (c’est comme ça qu’ils rient dans ce pays). Mais BoxeR  a dominé son monde avec les Terrans dépréciés, rendant ses performances d’autant plus remarquable.
  • Quelques mentions à propos de Bioshock et l’Objectivisme. (un gars a même tenté de faire une analyse du sujet sur 10 vidéo youtube)
  • Sachons différencier l’individualisme conçu par Ayn Rand et celui de Joseph Campbell (le même qui a écrit « Le héros aux milles visages ») avec l’aérodynamique FlyingTichoux (le même qui créé le forum tichoux,  nom d’un parapluie)
  • Toujours pour rester dans l’Objectivisme et Ayn Rand, mais dans un registre humoristique bien cinglant, admirez l’époustouflant Stephen Colbert aborder le sujet.
  • Le dessin animé bizarre d’où le mec qui s’étrangle avec sa propre veine palpitante du tympan s’appelle Stressed Eric, ou Eric la Panique en français. On reconnait la patte de Klasky et Csupo rien qu’au look. On peut facilement trouver quelques épisode sur youtube et dans la catégorie des dessin animé critique et satyrique avec de l’humour noir, c’est plutôt pas mal. Mais je crois que j’étais pas supposé regarder ça étant gosse…

Un énorme merci à Gromulke, my own personal aniki, qui m’a assisté pour cette émission et que j’espère caser bientôt dans d’autres émissions. Reste plus qu’à lui trouver un nom de scène…ou alors peut être que les fans (si il y en a) s’en chargeront ? (oh non, un cliffhanger)


Cet épisode est spécial kasdédi à Nunya qui m’a encouragé à aborder ce sujet précis. Maintenant fait des nouveaux podcast espèce de faux-chevelu avec une pasta-machine en guise de postérieur.


16 commentaires to “[Ermite Moderne] Sous-France Culture 02 : Ils ont des têtes d’abrutis…mais on parle de qui ?”

  1. AvatarGold
    1

    Je n’ai rien compris à cette histoire de monades.

    Sinon au pire Dailymotion fait très bien des vidéos de 20 à 40 minutes o/

    Sinon y a mieux que les tournois d’échecs et de jeux vidéo réunis : Les tournois de jeux vidéo d’échecs.

    [ndSonocle: fusion des commentaires réussie]

  2. AvatarGold
    2

    Rah fuck j’ai loupé mon commentaire.
    Sinon au pire Dailymotion fait très bien des vidéos de 20 à 40 minutes o/

    Sinon y a mieux que les tournois d’échecs et de jeux vidéo réunis : Les tournois de jeux vidéo d’échecs.

  3. AvatarGemini
    3

    Tu as blip.tv, sinon, pour mettre des vidéos longues.

    Je suis déçu de la part de ARTE, alias la chaîne que je regarde le plus… Il faut dire que leur programmation de films par rapport à leurs concurrents, sur ces dernières semaines, ben il n’y a juste pas photo.
    Par contre, quitte à passer pour un inculte, j’ai trouvé le Septième Sceau un peu chiant… Mais la culture doit être chiante, c’est bien connu. D’ailleurs, Sonocle, si tu veux saigner des yeux et des oreilles devant ta télévision, essaye de regarder l’émission Cinémas de Serge Moati, sur France 5 ; c’est plutôt consternant.

  4. AvatarLagaes
    4

    « N’empêche que c’est pas mal de la part d’un médium aussi culturellement riche qu’un jeu à gratter. »
    Tu verras, tu feras moins le malin quand Uwe Boll aura signé un contrat avec la Française des Jeux pour réaliser ‘Keno, le film’, ‘Morpion, le retour’ ou ‘Dédé contre attaque’. Et là, y’aura du niveau. Non mais.

    « vivement « les jeux de rôles c’est pour les fachos » »
    Bof, ça nous changera du discours « les rôlistes, c’est tous des satanistes qui vont dans les cimetières le nuit pour profaner des tombes en écoutant du heavy métal » d’il y a 15 ans.

    Pour en revenir au sujet principal, c’est triste, mais l’émission aurait été diffusée sur à peu près n’importe quelle autre chaîne, je m’en serais même plus offusqué. Par lassitude. Mais Arte, quoi, merde ! Ils méritent mieux que ça…

    Globalement, j’ai l’impression que ça fait des années que l’on cherche encore et toujours des boucs émissaires à blâmer pour le moindre problème de société. Le « mal-être de la jeunesse (et pas que) » c’est la faute au jeu vidéo (c’est la mode), nous assène t-on. A grands coups d’études, de rapports, de non-débats, qui affirment sans prouver qu’il rend dépendant, violent, associal, dépressif, suicidaire, rayez les mentions inutiles… Ouais, c’est ça.

    Les vrais éléments déprimants, dans ces histoires stupides, c’est qu’en tant qu’amateurs, on se doit de défendre le média / l’activité injustement visée, mais que ça ne sert de toute façon qu’à montrer qu’on est là et qu’on ne lachera pas le bout de gras jusqu’à ce que la partie adverse se lasse et passe au bouc émissaire suivant (ou passe en mode radical et commence à balancer de l’interdiction dans tous les sens). Parce que dans l’absolu, ne rêvons pas. Les partisans de la théorie du « jeu vidéo néfaste » ne cherchent pas -pour beaucoup- à débattre, réfléchir, comprendre, réviser leur point de vue même partiellement. Ils veulent juste un coupable. A lapider en place publique. Parce que c’est tellement plus pratique que de se rendre compte (comme souligné dans pas mal d’articles) que les comportements excessifs liés au jeu ne sont que des symptomes et que la véritable cause est humaine (entourage plus ou moins proche). Ah ben mince. Entre le jeu vidéo et l’être humain (nous, quoi), à qui il est plus facile de faire endosser la responsabilité ? Vous avez quatre heures.

    Tout ça pour dire que si l’argumentation est nécéssaire, c’est uniquement pour la forme quand les interlocuteurs ont décidé de ne pas être réceptifs au fond. Et puis même s’ils essayaient de l’être, à quoi bon tenter d’user de logique quand au final les trois quarts des gens sont capables de se laisser convaincre par des arguments qui assimilent corrélation et causalité (je me demande d’ailleurs si les arguments en question découlent d’une non maîtrise évidente d’outils statistiques de base ou d’une véritable malhonnêteté intellectuelle.)
    Et pendant qu’on pointe du doigt des causes qui n’en sont pas, la véritable source du(des) problème(s) n’est même pas effleurée.

    TL;DR : Encore un débat qui ne sert à rien, qui ne mènera à rien, mais qu’on se doit quand même de mener. C’est désespérant ! (TM)

    Désolé pour le parpaing, et bon courage pour la prochaine vidéo. Sur Percy Jackson. Ou pas.

  5. AvatarGoldy
    5

    Si tu veux un serveur pour héberger tes vidéos complètes, je peux te fournir ça.

  6. Avatarretarded_fly
    6

    « Sinon au pire Dailymotion fait très bien des vidéos de 20 à 40 minutes o/ »
    « Tu as blip.tv, sinon, pour mettre des vidéos longues. »
    « Si tu veux un serveur pour héberger tes vidéos complètes, je peux te fournir ça. »

    Oui mais dans le fond, SU s’en fout du format de la vidéo, il veut juste autant de viewer que justin bieder ou lady gaga. C’est tout.

  7. Avatarbrotch
    7

    Excellente vidéo, merci !

    L’élite moderne est d’un conservatisme, et d’un hermétisme confondant. Mais si elle se goure, comme tu l’as bien souligné, sur sa conception du jeu virtuel, il me semble que, plus globalement, elle se goure sur l’interprétation de la relation homme-machine vécue par cette jeunesse.

    Je crois que notre société a un vrai problème culturel et civilisationnel. On ne sait plus quoi mettre dans les relations humaines. Celles-ci, vidées de la tradition spirituelle, vidées des mythes qui les structuraient jusque-là (cf. Puissance du mythe, J. Campbell), vidées, finalement d’objets véritables, s’assèchent à vue d’oeil. D’où l’émergence des « réseaux sociaux », qui ont pour finalité la mécanisation du lien social.

    L’immersion dans des univers fictifs et ludiques, n’est pas un échappatoire, mais un mode existentiel. Une nouvelle manière de vivre ces mythes, cette spiritualité, cette aventure, absents du réel. En l’absence d’apprentissage, d’initiation, le jeune cherche naturellement un moyen détourné de vivre son passage à l’âge adulte par le jeu de rôle, la fusion avec un avatar.

    Certes, le phénomène de la dépendance au virtuel n’est pas réjouissant, et démontre une nouvelle fois la débâcle sociétale généralisée. Mais il me paraît plus sain, d’un point de vue humain, que l’aliénation proposée par le monde moderne (tant dans ses aspects professionnels que consuméristes).

    Le besoin de virtuel n’est qu’une conséquence de la destruction systématique du réel.

  8. AvatarSion
    8

    Merci Hermite moderne, grâce à toi, je me sens plus proche des accros aux jeux à gratter.

  9. Avatargromulke
    9

    Gold => Normal, non seulement c’est un concept bien compliqué et chiant, mais en plus je l’ai assez mal expliqué je trouve. Regarde Evangelion, c’est moins chiant que Leibniz (Quitte à contredire les « élitistes culturels » qu’on met une vidéo à dénoncer X) )

    Bref, la prochaine fois ce sera pas en un week-end. Le montage fait que j’ai pas l’air trop mauvais, mais j’ai quand même l’impression qu’avec un peu plus de temps, j’aurai pu faire mieux ><

  10. Avatarsnesfan3000
    10

    c’est vrai que ils sont bêtes de vouloir descendre le jeu vidéo avec n’importe quel truc qu’on trouve, on pourrait bien faire pareil avec un mauvais tableau d’art pour critiquer l’art ( mauvais exemple ), en plus, dans les jeux vidéos, on a des jeux de réflexion ( professeur layton )et sinon, quel est le nom de la version de « uninstall » que tu as mis vers les 5 dernières minutes ?

  11. AvatarCobs
    11

    Lagaes… j’adore to post. Je voulais ecrire un pavé mais là tu m’a refroidi. xD.

    snesfan3000 : pour la chanson c’est la reprise de Uninstall fait avec le Vocaloid VY1-MIZKI. ou alors avec Hatsune Miku, j’hésite encore.

  12. AvatarMaxobiwan
    12

    « 10^80 combinaisons possibles » VS 9,38*10^86 possibilités différentes à chaque instant t pour un simple niveau d’un jeu de plateforme 2D (je parle juste de la position possible de chaque sprite au pixel près sans compter tous les vecteurs d’accélérations).

    D’après la logique des jeux d’échec, le roi doit être polygame pour dominer le monde !

  13. AvatarCorsaire
    13

    >D’après la logique des jeux d’échec, le roi doit être polygame pour dominer le monde !

    Ca tombe bien, un pion qui arrive au fond du plateau dans le camp adverse se transforme en reine :D

  14. AvatarNash
    14

    Yo mon cher Sonocle, bon bah bravo pour cette vidéo, c’est de loin la plus aboutie et la mieux montée de toute la série.

    Pareil en ce qui concerne le jeu du perso.

    Donc continue comme ça.

  15. AvatarQCTX
    15

    Bon, pour le coup, je trouve qu’au contraire, cette vidéo est la moins bien. J’ai la vague impression que vous avez couru pour faire toutes les prises dans le temps imparti.
    Je trouve que Sonocle mâche ses mots et n’articule pas assez (chose que je n’avais pas remarqué dans les vidéos précédentes). Quand à Gromulke, qui débarque au milieu sans qu’on sache trop vraiment pourquoi… ben on a l’impression qu’il ne le sais pas non plus. Il n’est pas la pour donner la réplique à l’ermite, il est là pour poser son texte et… c’est tout. Genre il pourrait disparaitre à la prochaine vidéo que ça ne gènerai pas (note : ce n’est pas ce que je souhaite, mais bien l’impression qu’il donne).
    Je ne parle pas du fond, que je suis loin de maitriser, mais biend e la forme, qui m’a fait beaucoup moins rire que sur les autres vidéos.
    Dommage.

  16. AvatarAmiralMachin
    16

    Ouais mais sur Arte y’a Téléchat :D

Leave a Reply