Soviet Voice

[Ermite Moderne] The Binding of Isaac : l’aventure infernale (let’s play géant spécial Halloween)

Il aura fallu attendre deux jours après l’upload de la vidéo sur Youtube avant qu’un billet ne soit posté sur Soviet Voice, mais voici enfin; après tant de peine, de sueurs et de cris d’animaux, le « let’s play géant » (façon épopée à la Hooper) consacré à ce maudit jeu qu’est « The Binding of Isaac » de Edmund McMillen (game designer de Gish et Super Meat Boy), inspiré  du « Sacrifice d’Isaac » (fils d’Abraham) de l’Ancien Testament, vous est enfin présenté !

Assistez donc à deux heures et demi de mésaventure malsaine dans le plus sordide enfer qu’un petit enfant tout nu se battant à coup de larmes peut traverser.

Pendant tout le long de cette quête dédiée à l’émancipation d’un garçon malheureux via le meurtre de sa mère (parce que c’est elle ou lui), nous verrons des créatures perturbantes à mi chemin entre le kawaii et le gore le plus craspec imaginable.

Plus de 2 heures et demi d’explications sur le jeu et son système, de discussion sur les films d’horreurs, de discours théologique, de trivia religio-historique, d’auto-congratulations, de bullet time involontaire, d’insultes odieuses, de chant emo-pouffe, de blagues navrantes, de fatigue menant à des divagations insensés et de combat âpre tapissant de sang, de pisse et de merde les murs de chaque pièce des donjons aléatoirement générés qui structurent le jeu !

Le tout sera entrecoupés de classiques de la creepypasta, directement traduit depuis l’anglais et lu devant vous afin d’aérer la vidéo et faire de petites pauses tout en restant dans une ambiance horrifique qui met un peu la pression

Image de prévisualisation YouTube

(en parlant de creepypasta, n’oubliez pas l’itw radio sur bribes perdues ce 11 Novembre).

Si vous voulez jouer à ce jeu diaboliquement addictif à la replay value gargantuesque, il ne coûte que 5 €urodollar$ sur Steam.

Mais il y a une meilleure affaire encore: profitez du Humble Voxatron Bundle (un hors-série des Humble Indie Bundle), où vous pouvez repartir non seulement avec l’alpha de Voxatron, un jeu de shoot/plate-forme en voxel (l’objet principal du Bundle), mais aussi Block that matters, un très bon jeu de plate-forme/puzzle à base de bloc de tetris élémentaire…et bien entendu le jeu auquel cet article est consacré.
Les jeux seront bien sûr sans drm et directement téléchargeable après achat , tout ça à la condition de payer plus que la moyenne actuelle des dons si vous voulez avoir les 3 (sinon vous n’aurez que Voxatron).  Et bien sûr, les recettes iront directement aux dévellopeurs mais surtout à des œuvres de charité.

A part ça, si vous êtes curieux quant à la création de cette vidéo, sache qu’elle fut assez épouvantable (comme en témoigne certains problèmes techniques de la vidéo comme les artefacts qui apparaissent parfois ou un bruit de fond un peu cliquetants pendant les récitations de creepypasta) mais je suis bien content d’y être arrivé jusqu’au bout et d’avoir put publier un produit fini dans des délais à peu près décent. Si vous voulez comprendre en quoi la création de cette vidéo tenait de la galère, je m’en vais vous transcrire (avec correction et reformulation) une discussion que j’ai eu à ce sujet:

«   Un pote dont je tairais le nom pour l’instant: Mais je comprend pas comment on fait les autres alors [pour faire des let's play sur "The Binding of Isaac"], si le jeu pose autant de problème à être capturé. Ça à l’air d’être un cauchemar.

Ermite Moderne: Ils avaient peut-être des pc ayant le double ou le triple des capacités en terme de processeur et de mémoire que le mien et ils faisaient des parties plus courtes et découpés, tandis que moi je voulais mettre toute ma partie d’un seul bloc.
J’arrive à faire tourner des jeux infiniment plus avancé techniquement et graphiquement que celui-là, mais d’après ce que j’ai compris sur d’autres sites, c’est le fait que le jeu soit programmé en flash qui fait qu’il tire toutes ses ressources du processeur et de la RAM plutôt que de la carte graphique [qu'on me corrige si je me goure].

Du coup tu peux pas le capturer avec Fraps, t’as plus que hypercam (berk !) ou Camtasia Recorder. Mais faire tourner Camtasia en même temps qu’un jeu qui déborde largement sur ce dont il a besoin en terme de mémoire et de calcul pour tourner (et qui donc se met déjà à ralentir tout seul même si t’as stoppé pleins de processus en cours avec ctrl+alt+suppr), ça n’arrange pas les choses. Quand t’as eu en plus la malchance de voir adobe flash 10 planter juste avant le boss de fin et que t’as passé 20 minutes à tenter de recommencer le jeu pour rien parce que Camtasia ne s’est pas remis automatiquement sur « enregistrer le son système » en redémarrant, t’es un peu las à force. Ce qui fait qu’en fait, j’ai joué à ce jeu plus de 5 heures pour avoir des captures viables.

La solution, ça aura été de stopper la capture de la partie en cours toutes les 20/30 minutes avec Camtasia Recorder pour la diviser en plusieurs projets de montages pour Camtasia Studio, qui différencie le son micro et le son système, ce qui est cool avant de passer au montage final avec Adobe Première. L’ennui, c’est que comme un con, j’ai voulu monter et encoder tout mes projets de travail en une seule vidéo de 2 heures et quelques, qui a donc mis 5-6 heures à s’exporter. D’où le rush.

Mais le pire, c’est quand tu as ta partition de disque dur occupant 60 go d’espace censé faire tourner peu de processus qui non seulement n’aide pas, mais en plus se met à se remplir tout seul jusqu’à devenir plein à ras-bord, alors que tu as pourtant essayé de tout faire pour que tout les fichiers que tu utilises sur adobe premiere soient traités sur ton didsque-dur externe. Ta partition se rempli tout seul et quand il est trop plein, tu ne peux plus exporter ton fichier mp4 de seulement 1 go sans que tout freeze (et ccleaner, la corbeille et la désinstallation manuelle de logiciel n’aident en rien).

Donc tu retournes sur ta partition normale et tu essayes de faire ton montage sur Sony Vegas Pro…okay non, j’y arrive plus avec son interface.
Tu essaye windows movie maker…il veut pas de du mp4 de ton let’s play même en version réencodé et allégé par any video converter pro.
Alors tu tentes de chopper Corel videostudio pro x4 dont tout le monde dit du bien et qui s’avère être simple d’utilisation mais assez limité en possibilité et en liberté comparé à Adobe Premiere mais tant pis, t’y vas quand même et tu essayes d’assimiler le plus possible l’interface.

Et quand tu arrives enfin à tout monter,  tu dois quasiment attendre le lendemain matin pour que le fichier vidéo final s’exporte ! Plus des plombes supplémentaires que j’anticipe avec l’upload sur youtube et pouf ! Voilà qu’un projet simple dans le principe devient à calvaire à faire.

[rajout: en plus, le fichier vidéo exporter depuis Corel pesait 2,95 Go ! Ce mastodonte aurais mis 1400 minutes valve à se charger, alors il a fallu encore attendre deux plombes pour alléger la vidéo sur any video converter, avec malheureusement des artefacts rajoutés au passage, et pour uploader cette nouvelle version light (950 Mo seulement).]

Un mélange d’inexpérience, de malchance, de fatigue et de couilles techniques, en sommes.
Ça aurait été plus simple si j’avais fractionné ma vidéo en épisode MAIS NOOOOOON ! L’Ermite il voulait faire son épopée à la Hooper, il voulait marquer un gros coup Halloween et balancer sa grosse aventure pour tester ses limites et utiliser son droit sur youtube de faire des vidéos super-longues . Finalement,  je n’ai plus qu’à constater que j’ai un  peu eu les yeux plus gros que le ventre.

En espérant que le résultat de ce bordel vous satisfera quand même, ça me rendrait franchement joyeux. Maintenant que c’est fait, je passer à autre chose et j’essaye quand même d’en tirer des expériences positives et constructives . »

Au final, l’ expérience fut rude mais intéressante quand même, et j’espère qu’elle me préparera mieux pour l’avenir. Les premières réactions sur les commentaires youtube semblent très concluantes et les spectateurs sont jusque là enthousiastes et ne sont pas sentis lésés ni ennuyés. Ils ont même apprécié les pseudo-cours de théologie et mes délires dû à la fatigue.

Personnellement, même s je vais attendre avant de le faire, je ne serais pas contre réitérer l’expérience d’un Let’s Play. Mais j’ai déjà beaucoup de boulot en dehors de mes vidéos et deux promesses à tenir (Sous-France Culture sur Tintin et la vidéo spécial Epitanime) à faire dans les semaines à venir. Sans parler de mes projets secrets (dont un musical) ainsi que ma volonté de faire connaitre des gens originaux et étranges comme il fut dit en fin de vidéo, alors gardons le sens des priorités.

Ne faîtes pas trop de cauchemars ce soir à base de bébé morts qui pleurent du sang et à bientôt pour de prochaines vidéos.

Bonus: changement d’ambiance (car il faut bien décompresser après 2 heures et demi d’innommables infamies) avec un clip romantique sur la découverte de la sexualité chez les adolescents, réalisé pour le supra-talentueux Jérémie Périn, à qui l’on doit déjà un autre clip bien connu démontrant ce qu’est l’apogée de l’amour courtois avec un  graphisme de jeu 16-bit.

Image de prévisualisation YouTube
Vous voyez ! Aucun rapport avec Halloween, l’horreur ou les abominations maléfiques.

2 commentaires to “[Ermite Moderne] The Binding of Isaac : l’aventure infernale (let’s play géant spécial Halloween)”

  1. AvatarShrykull
    1

    Durant toute la vidéo, j’ai eu l’impression d’être un complet inculte et illettré :’D Ce débit de paroles nom de Dieu. Tu es décidemment très doué pour le let’s play. Bravo !
    Oh, et merci pour le clip « romantique ».

    :<

  2. Avatarbrotch
    2

    Bien bien bien cette vidéo. Bon, c’est bien dommage quand même ce ralentissement, ça gâche un peu la découverte du jeu. J’aime toujours autant ta capacité d’impro, le plus souvent très intéressant.

    Ça m’amuserait que tu fasses une vidéo sur Amnesia, vu que je suis en train d’y jouer, entre deux sessions de Skyrim. Je suis incapable d’y jouer plus d’ 1h-1h30 d’affilé. En terme de gameplay et de narration, c’est très rafraîchissant.

Leave a Reply