Soviet Voice

[Ermite Moderne]Création du site « VoxMakers.fr » et premier épisode de « 4D – Au-delà du pixel »

Comme vous le savez,  j’ai dit à plusieurs reprises que je préparais quelques projets spéciaux à côté de la création de mes vidéos.

Deux de ces projets viennent tout juste de se concrétiser et de fusionner en un seul. En effet, une idée d’émission consacrée aux jeux étranges, bizarres et atypiques me trottait en tête depuis un moment avant qu’enfin je ne la réalise. Et c’est dans un cadre très spécial, un nouveau site web dont j’ai contribué au fondement et à la conception, que cette nouvelle émission s’inaugure.

Dorénavant, toutes mes vidéos seront diffusés sur un nouveau site réunissant divers créateurs vidéo du web francophones :

VoxMakers.fr.

Et je vous invite cordialement à consulter ce site et le mettre, si vous le voulez bien, dans vos favoris. Bien entendu, il est normal de vous renseigner avant d’adhérer à quoi que ce soit.

C’est pourquoi j’ai fait une petite vidéo de présentation et d’explication concernant le concept derrière le site et ses objectifs : http://www.voxmakers.fr/?p=64

Maintenant que vous savez tout ce qu’il y à savoir concernant le nouveau site où mes prochaines vidéos seront diffusées en exclu, je n’abandonne évidemment pas Soviet Voice. Je continuerai de vous avertir de la création de mes prochaines vidéos et joindrai un lien vers les pages où elles seront publiées. De plus, je vais continuer comme à mon habitude de prolonger l’expérience des vidéos avec mes rédactions complémentaires comme j’ai pris l’habitude de le faire.

Sans plus attendre, je vous présente « 4D – Au-delà du pixel« , une émission consacrée aux jeux vidéo les plus bizarres, orignaux et mystérieux jamais créés. Qui que vous soyez, soyez curieux car une aventure hors de la normalité vous attends !
Dans ce premier épisode, vous pouvez voir qu’il suffit juste d’un ressort en plastique pour sauver le monde des forces du mal, avec  « Somer Assault/Mesopotamia » pour la PC-Engine.

Cliquez sur la carte-titre pour voir la vidéo.

Maintenant que la vidéo est vue, passons à  l’article de complément !

Comme je l’ai dis, le jeu semble vraiment taillé pour le speed-run. Je ne sais pas ce qu’on peut faire en tool-assisted sur « Somer Assault », mais vu que le principe du jeu est déjà basé sur le fait de finir chaque niveau le plus rapidement possible (que ce soit trouver le chemin le plus court, éviter les mouvements inutiles, faire attention au malus qui inverse les commandes de direction, trouver la façon la plus expéditives de tuer le boss ou juste faire gaffe au timer), le soft semble bien poli et racé dans le sens de cette discipline (après, j’attends de me faire contredire par les spécialistes si je me trompe).

Le jeu se finit en moyenne en 1 heure, même lors d’une première partie et si vous perdez un ou deux continue (à moins que votre sens de l’orientation soit celle d’un bébé procréé conjointement par Roronoa Zoro et Hibiki Ryoga, là ça peut prendre plus de temps). Il y a même des niveaux qui sont plus linéaires, dont un qui est principalement et tout bêtement qu’un long escalier qui file droit à la diagonale avec pleins d’ennemis, vous encourageant à filer droit devant en explosant tout sur votre passage dans un élan quasi-ininterrompu. Une façon sympathique de s’aérer entre deux niveaux et de rappeler qu’à la base, on est censé diriger un ressort rose dont la principale fonction ludique n’était qu’après tout de dévaler les escaliers pour distraire les plus petits. Ou éventuellement relier l’avant arrière d’un animal en plastique à son arrière pour qu’il puisse se propulser en avant mais je m’égare…

Enfin bref, juste pour vous dire que si vous êtes intéressé par une tentative de finir ce jeu en temps record, il existe une vidéo en deux parties sur NicoNico Douga où un joueur japonais parvient à finir le jeu en près de 40 et quelques minutes. Aucune excuse pour louper cette vidéo, car il dorénavant facile de s’inscrire sur NND depuis que le site a traduit son formulaire d’inscription et son interface de connexion en français. Quant au speed-run en question, c’est par ici  :

Et aussi incroyable que cela puisse paraître, il existe deux autres jeux sortis avant « Somer Assault/Mesopotomoa » et qui mettent en scène un ondamania comme « protagoniste »; dans le sens que c’est par son biais que le joueur joue et interagit avec le jeu vu qu’ils n’ont pas d’histoire ou de caractérisation comme le ressort du soft d’Atlus (ce qui est du coup plus censé…et donc moins bizzare et par conséquent moins marrant à aborder dans un épisode de 4D).

Tout les deux sont des jeux parus sur micro-ordinateurs : Slinky, un jeu similaire à Q-Bert dans son principe et qui s’est cantonné aux ordinateurs 8-bits, et Frozen Byte (publié sur deux générations de micro-ordinateurs)qui, un peu comme le soft d’Atlus, contient une dimension aventure et shoot avec des décors variés et des ennemis.
Mais une vidéo vaut mieux qu’un long discours ! J’espère juste que vous touchez un peu votre bille en anglais:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cN0JZbe7w_k[/youtube]

Sur ce, quittons avec le sourire avec deux scènes désopilantes provenant de comédies célèbres utilisant le célèbre jouet pennsylvanien.

D’ailleurs, où avez-vous eu le vôtre ? Perso, ma maman m’en achetais à prix dérisoire dans les petits stands de cavalcade et fêtes foraine et ils étaient tous en plastique coloré, voir même multicolore.  Je me souviens que j’avais tendance à emmêler les anneaux du ressort entre eux et du coup ils ne descendaient plus aussi bien les escaliers qu’avant et que…ok, je ferme ma boîte à camembert. Voilà les vidéos, maintenant je vous dit au revoir et à bientôt  sur Voxmakers !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ltwxC19s5u8[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=V8szWccJvb4[/youtube]


Leave a Reply