Soviet Voice

Arrietty

Suite à un concours sur Kanpai.fr, j’avais reçu la semaine dernière deux places pour Arrietty. Et sur les 2 billets, écrit en gris en petit : « Invitation valide pour deux personnes », soit 4 places, j’ai pu inviter 2 personnes supplémentaires, cool.

J’étais donc là pour l’avant dernière journée de projection, (j’aurai attendu une semaine sans regarder les horaires que j’aurais été bonbon). En tout cas, il y avait encore une dizaine de personnes dans la salle pour un cinéma de campagne (ceux de Strasbourg n’ont pas de parking gratuit, la loose).


Moi, fan de Ghibli? Ben non, je ne les ai même pas tous.

ATTENTION SPOILER !

Pour les critiques du film, je n’ai pas grand chose à dire à part quelques petits détails.

  • Visuellement, c’est sublime et même ceux qui ne s’intéressent pas à l’animation japonaise ne pourront rien trouver à redire.
  • J’ai vraiment bien aimé la musique, mais je me rends compte que le thème musical m’a moins marqué que Princesse Mononoke (bon, j’ai pas encore eu de quoi m’écouter l’OST boucle). J’ai l’impression de retrouver le problème de Star-Wars, ou le thème musical est très marqué dans les anciens épisodes, alors que les nouveaux ont assez souvent des musiques quelconques où le thème n’est pas trop repris.
  • Au niveau de l’ambiance, j’ai adoré la scène ou Arrietty découvre immensité de la maison, l’effet est bluffant sans avoir besoin de gadgets imparfaits, par contre, les divers sons sont peut-être un peu fort (bruit d’eau qui coule dans les canalisations, horloge, …) mais je pinaille.
  • Au niveau de l’histoire, le personnage Haru ne m’a pas vraiment dérangé et apporte de l’action, ce qui ne me gêne vraiment pas. Le fait de déménager à cause du risque de vivre en présence des humains ne m’a pas trop gêné même si ça pouvais sembler un peu violent. Mon seul regret serait à la rigueur de ne pas avoir eu de phrase du style « on se reverra / nous serons voisins » et de scène où l’on voie Sho remi de son opération, ne serait-ce que pendant le générique de fin pendant lequel j’ai pensé « Oh, c’est déjà fini ». Exelen aurait peut-être moins déprimée.
  • Le coup de la porte fermée à clef ne me gène pas (techniquement, ça peut se justifier), mais j’aurais bien aimée voir Haru devoir se justifier pour l’avoir enfermé.

En tout cas, si vous voulez faire découvrir l’animation à quelqu’un, vous pouvez lui montrer du Ghibli sans hésitation, vous serez sûr de contenter tout le monde sans prendre trop de risques.

Voyons les effets d'une telle image avec sa légende dans les commentaires
Non, je ne suis pas un Haruhiste.

Quelques articles sur le sujet


[Ermite Moderne] Sous-France Culture : Hatsune Miku vs René la Taupe sur Canal+

[Maj du mercredi 10 Novembre à 00:51 tout en bas du billet]

Flash-news : La page de recommandations de liens et de vidéos sur le facebook de Tania a été spammé sur 15 pages pleines de vidéoclips d’Hatsune Miku et compagnie , envoyés par des fans enragés. Vous êtes tous d’effrayants animaux troublés et monomaniaques et pourtant il ne me viendrait jamais à l’idée de vous arrêter dans votre furieux élan. C’est beau le troll 2.0.

Dans cet épisode de l’Ermite Moderne, nous allons constater qu’une comparaison entre rené la Taupe et Hatsune Miku n’est vraiment pas équitable , même si le Grand Journal essaye de vous mener en bateau.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZLg6ftNVNxM[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=xhdvUzT-bRw[/youtube]

L’auteur précise qu’il n’est pas spécialement fan de Hatsune Miku et qu’il aime juste écouter ce qu’il trouve intuitivement plaisant , passant à portée d’oreille ,  et qu’il tient à garder un certain éclectisme dans ses goûts (à  entendre par là qu’il donne sa chance à , entre autres , toutes les musiques). Il est évident que vu le grand nombre d’utilisateur du logiciel , il peut y avoir des trucs foireux ou pas très intéressant fait avec. Mais d’un autre côté , il existe logiquement aussi des morceaux musicaux excellent qui mérite d’être écoutés par n’importe quel amateur de musique sans forcement qu’ils soient japanophiles ou amateurs d’anthropomorphisme moe genre os-tan.


Mais plus que de qualités musicales , c ‘est de bagage culturel que nous allons parler. Qui des deux mascottes à le plus gros sac , alors ? (question rhétorique)

Si vous ne voyez toujours pas après cette vidéo en quoi Miku représente quelquechose d’important culturellement, j’étaye d’avantage mon idée ici, dans les commentaires.

Merci à Trit’ et Little Yokai pour m’avoir aidé à trouver des bons clips pour cette vidéo. Consultez les liens pour voir dans leur entière version les clips que j’ai utilisé dans leur version et bien d’autres encore.

Sinon , dans l’ordre , les clips utilisés à titre de comparaison avec celui du défunt René la Taupe sont , dans l’ordre :

  1. Chaining Intention (qui a gagné le Grand Prix de MikuMikuDance sur Nico Nico Douga cette année , il me semble)
  2. Mrs.Pumpkin’s Comical Dream
  3. Last Night , Good Night
  4. Eternally Burning Transient Bird (en duo avec Megurine Luka…et j’adore ce clip , je fais des rêves pleins de splendeur métaphysiques grâce à ça)
  5. Rolling Girl

Pour encore plus d’infos sur Hatsune Miku , vous pouvez consulter (en anglais) la page dédiée bien fournie sur KnowYourMeme , où se trouve d’ailleurs (en anglais aussi , mais sous-titré) le reportage tv consacré à l’idole aux poireaux qui a servi à l’illustration de cet épisode.

Les musiques de Miku utilisés en fond sonore pour cet épisode sont :

  1. Mikku-miku no ashite ageru (musique que vous avez peut-être déjà entendu dans un remix très…joyeux accompagnant cette vidéo faaaaabuleuse)
  2. Llevan Polka/Chanson du poireau/Loituma/Leekspin (Attention ! Trop catchy pour la plupart des gens)
  3. Popipo (aka la musique de l’apocalypse selon Tania)
  4. Black Rock Shooter
  5. Melt (séquence super bien animée vers 3:30)
  6. Palette world Breakdown

Si vous voulez plus d’info encore , allez embêter Axel Terizaki ou Exelen. Moi j’ai fait mon travail.

Maintenant excusez moi , mais je suis complètement crevé. C’était quand même sympa de faire cet épisode (même si c’est encore lacunaire techniquement) et j’ai même mis une surprise subliminale dans la seconde partie. Merci pour votre visionnage.

Sinon oui, j’ai vraiment frappé ma caméra avec un poireau. Je sais pas pourquoi j’écris ça comme si j’avais besoin d’anticiper cette question.

BONUS : Je joins à cet article le clip qui de Hyadain « Me , Myself and Nico Nico Douga » qui a servis d’illustration dans ma vidéo pour présenté le fameux équivalent du youtube japonais qui participa grandement à la propagation de Hatsune Miku sur le web.(sous-titre en anglais)

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=fhWSFinICAU[/youtube]

Je rajoute aussi l’esthétiquement très léché et ravissant clip en animation 2D/cgi partiel de la chanson « Lots of Laugh » , parce que je voulais m’en servir comme exemple d’excellent vidéoclip fait avec vrai labeur pour Miku quand il fallait accabler René , son décors statique et sa 3D indigne des productions présenté au Festival Imagina en 90 que je préférais me taper l’intégrale des fables géométrique et d’Insektors (qui sont tout les 2 biens) 20 fois plutôt que de mater encore cette horreur.

Mais j’ai pas put le trouver et Sedeto (merci à elle) l’a retrouvé malheureusement qu’après la diffusion de la vidéo.  Profitez-en quand même , c’est du bon.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=FTGqYnjOHkA&feature=related[/youtube]

Je rajoute tardivement pour le plaisir ce sketch des Gars en T-shirt (Pas facile d’être Sid Marcus) , qui me fait toujours marrer à chaque fois que je le regarde et que je trouve proche de la vérité à combattre (ce qui explique pourquoi l’utilisation d’un extrait de ce sketch m’a semblé pertinent)

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x7s759_qu-est-ce-que-le-manga-y_webcam[/dailymotion]


Ionismés Noreos épisode 0 (pilote)

Sujet : Présentation de l’émission, ainsi que les anime qui plairont à ceux qui n’y connaissent rien.

Amélioration à apporter pour le vrai premier épisode:

-Pas d’improvisation totale. Juste quelques moments d’impro ponctuelles seront acceptables.

-Préparer un texte à l’avance et ainsi garder un ton constant et toujours accrocheur.

-Pas de nuit blanche à la veille de l’enregistrement.

-Éviter de faire une émission peu après avoir fini Ninja Gaiden sur NES (surtout combiné avec une nuit blanche).

-Imposer un format standard de 10-15 minutes au grand maximum au lieu des 34 de ce pilote (mais j’invite les bloggeurs du coin à au moins écouter la conclusion).

-Essayer d’être moins pompeux et intello (je garantis rien, là).

-Ne pas essayer de m’auto-convaincre que je suis au Brésil.

[dewplayer:http://www.sovietvoice.su/wp-content/ionismes001.mp3]

[display_podcast]

Si au grand bonheur, après ce podcast,  il y en a parmi vous qui ont fait leur propre liste d’anime à conseiller à des gens qui n’y sont pas familier, il vous sera d’avance remercié d’indiquer le lien de votre article dans les commentaires, ou bien de simplement apporter votre opinion sur ce sujet directement dans ces dernières.

Edit 13/02/2010 :

Je vous lie dans ce billet un très bon podcast ( qui lui est court , bien préparé à l’avance et sans dépatouillage ) qui complète à merveille le discours émis dans mon podcast, puisqu’en critiquant Avatar : le dernier maître de l’air , Nunya confirme ; en abordant les différente qualités de la série,  la richesse de l’univers et de sa réalisation, qui rallie tout ce qui a de plus intéressant dans l’Orient pour bâtir un pont pour les spectateurs de l’Occident (mais sur la VO, il dit n’importe quoi, faites pas gaffe).

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=I7PDR54Q8mg[/youtube]

Je vous encourage bien sûr de suivre régulièrement son émission , avant que je n’arrive à être infiniment meilleur que lui (c’est qu’une question de mois bonne forme).


Dossier sur les meilleurs musiques Megadrive/Genesis Partie 2

Voici donc la partie 2 de cet article.

(suite…)


Dossier sur les meilleures musiques Megadrive/Genesis Partie 1

Poussé par l’article de JV.com sur les musiques dans les jeux-vidéos et la l’absence inadmissible de musiques sur la MD. J’ai décidé de réparer cet affront.

(suite…)


Hadopi: Pasaran quand même [Maj]

edit: Un lien a été rajouté au début de l’article. Et en passant, prenez le temps de lire cet article de Brotch, qui rappelle le temps où les CD étaient vu comme des vulgarités, où la VHS a failli tuer le cinéma 15 fois (sois-disant) et où les éditeurs et les distributeurs étaient déjà aussi hypocondriaque qu’aujourd’hui et qu’ils n’ont toujours pas appris à s’adapter à la réalité. Ce dernier point nous amène à la situation évoquée dans l’article çi-bas.

————–

En la mémoire de Nemotaku, qui doit être mort de consternation maintenant.

Nombreux sont les mouvements, sites d’informatiques, de cinéma, d’actualité numérique, de cultures et sociétés et les blogs (influents ou non) à protester fermement contre Hadopi, à vous expliquer par A+B avec des schémas et des dessins non seulement l’inefficacité de la loi Hadopi, mais surtout son caractère proprement scandaleux et anti-constitutionnel.
Si vous avez consulté les liens et exploré un peu ces sites vous comprendrez que:

  • Le loi Hadopi confie votre IP à une société privée.

  • Qu’elle fait tribunal à part pour les cas d’internautes.

  • Que vous recevrez des mails d’avertissements présumant déjà votre culpabilité.

  • Que ce système à 10 ans de retard, alors qu’aujourd’hui, des chercheurs et des étudiants arrivent à accuser une imprimante de téléchargement illégal en trafiquant les IP.

  • On doit se coltiner  un spyware officiel de l’État pour ne pas être en infraction.

  • Que votre connexion internet peut-être coupé si on vous soupçonne, même à tort.

  • Que ça ne fera qu’arrêter Madame Michou qui ne sera pas encore passée par le streaming, les serveurs de téléchargement direct et le I2P pour regarder le dernier épisode de Desperate Housewives.

  • Que la plupart des pseudo-politiciens et et pseudo-artistes (genre 30 artistes pour soutenir ce projet, c’est super représentatif) n’y connaissent rien aux téléchargements P2P, aux pirates informatiques, voir même tout simplement à l’informatique (mon pc est en sécurité grâce à mon firewall OpenOffice ).

  • D’ailleurs, les logiciels libres, c’est le mal et ça mets l’industrie en péril et ça nous gêne pour vous espionner. Vous avez pas honte, bandes de sales pirates anarcho-communistes.
  • Le net se laissera pas faire et les surfs anonymes par proxy, les téléchargements par des serveurs sécurisé, et autres techniques de dissimulations du net pour piller les honnêtes majors vont se multiplier sur la toile. Et avec la fibre optique en bonus, même coincer un gros pédophile deviendra mission impossible.

Linternaute, tel quil est perçut pour les politiciens français.
L’internaute, tel qu’il est perçu par les majors, les artistes et les politiciens (sans les cornes).

Rajoutons à cela que sur 577 députés en France, seulement 16, vannés par 41 heures de débat (rajoute à ça 5 heures de décallages horaires si tu rentres de Washington) ont faits actes de présence lors d’un vote passé en douce la nuit dernière alors qu’il était prévus pour la semaine prochaine. Et c’est passé, avec 10 « pour » contre 4 « contre ». Non seulement cette loi est une grave offense contre les internautes et la liberté individuelle, mais qu’elle se permet de chier au passage sur la démocratie.
En ce cas, je crois qu’il serait tout à fait compréhensible si nous en venons à faire un peu de désobéissance civile.

Pas grand chose, hein. Il suffit juste de suivre une petite dizaine de règles pour vous vacciner contre Hadopi et on a de quoi emmerder le système (même sans argent) si jamais cette loi est définitivement validé.

Et puis pensez à aider les indépendants en même temps, histoire que vous ayez l’impression de pas donner votre argent à des types qui se foutent de votre gueule au lieu de repenser leur système de distribution.

Maintenant je vous laisse continuer à détruire l’industrie du disque, tuer les libraires, brûler des salles de cinéma tout en jouant à la dernière license à succés d’Activision avec un crack cd. Et ne manquez pas le prochain épisode de Naruto Shipuuden en fansub sur le site d’une des 1295 teams qui le « traduisent ».

See you next time, cyber pirate.

edit 2 : Finalement, Hadopi no pasaran…pour l’instant ? (on se croirait dans une fin de film d’horreur avec des envahisseurs de l’espace).

Merci à Arez pour avoir apporté la nouvelle.

Je vous préviens aussi, si vous êtes du genre mesquin, de prendre le dernier numéro de « Science et Vie Junior » de ce mois-ci. Comme ça vous aurez l’occasion, comme vous savez si bien le faire, de pointer du doigt en rigolant très fort l’article sur la loi Hadopi, qui était censée fermer une bonne fois pour toute le livre du piratage et du supermarché aux Divx et Mp3 en France. Conclusion évidemment fausse, qu’importe si la loi a été refusée ou acceptée.

Et plus, dans S&VJ, ils avaient promis le papier électronique pour l’année dernière. Quel bande de sagouin! >:|

____________

vidéo: La scène des Pirates de la vidéo dans « Cheeseburger Film Sandwhich »(titre français).


GIRUGAMESH !

Hein ? Quoi ? Vous me demandez d’écrire pour Soviet Voice ? Genre, maintenant ? Et vous croyez que je n’ai que ça à foutre ?

Malheureusement oui. Du coup, faisons un petit pot-pourri de ce que j’ai fait dernièrement.

Bien essayé, mais vous n'arriverez pas à me corrompre.
-Parlons du dernier album des Fatals Picards pour commencer. Bah putain la déception. En gros, les Fatals sont devenus un groupe français comme tous les autres groupes français. Il est fini le temps des chansonettes idiotes remplies de jeux de mots jusqu’a la moëlle. A la place, on se retrouve avec des chansons sans aucune saveur, qui tentent d’être engagées et intelligentes sans jamais l’être, et qui pire encore se prennent bien trop au sérieux, avec une mention toute particulière à Chinese Democracy (Valse de Chine), réussissant à accumuler tout ce que la nouvelle scène française a pu faire d’insipide ces dernières années avec un texte digne d’un tract du NPA écrit par des premières et distribué par des secondes à l’entrée d’un lycée quelconque. En gros, c’est l’album de la maturité d’un groupe immature, et c’est aussi pourri que l’expression « album de la maturité ». Une dernière preuve que cet album est pourri ? Il n’a absolument pas de pistes cachées, ce qui est un sacrilège. Carrément.

DAMN YOU LINKIN PARK !
-Mais donc du coup, puisqu’on a économisé 9,99 €, on a de l’argent pour se payer des jeux idiots pour l’iPhone, et KarmaStar se pose un peu là. Signé Harvey Smith, c’est un jeu de stratégie très compliqué à expliquer et édité par Majesco. En gros, le but du jeu c’est d’obtenir le maximum de points à l’issue des 8 tours du jeu, chacun représentant un âge de la vie. Pour obtenir des points, on a plusieurs possibilités. Soit on augmente une de ses 5 stats, ce qui rapporte un point, soit on décide d’attaquer un adversaire sur l’une de ses stats pour remporter deux points, ce qui déclenche un duel de dés à la Risk, sachant que le nombre de points que vous avez dans votre stat détermine le nombre de dés que vous aurez. J’espère que vous aurez compris, parce que je ne vais pas me retaper une explication. Evidemment, le jeu a l’air simple et sans intérêt comme ça, mais plusieurs éléments viennent perturber cette simplicité. D’abord, on peut obtenir divers bonus en réalisant certaines actions au cours du jeu, comme des achievements mais qui auraient une importance sur le jeu. Ensuite, tout le monde possède une ou plusieurs cartes Joker qui peuvent tout changer d’un coup d’un seul. Ajoutez à cette mécanique diabolique une finition des plus sympathiques, un humour des plus légers, du multijoueur local en WiFi et une interface solide, et vous avez affaire à l’une des plus agréables surprises de l’AppStore. Carrément.

J'ai pas mis le prix des applications pour que vous puissiez vous entraîner à deviner les prix.
-Ho, et puisqu’on a encore des sous, pourquoi ne pas se payer un petit voyage dans le passé avec The Price Is Right, adaptation officielle du jeu télévisé que je regardais tous les dimanches étant enfant, et dont on aurait sérieusement besoin en ces temps ou le modèle capitaliste est mis en doute ? Mise à part l’absence regrettable de Philippe Risoli, on retrouve tous les éléments du jeu à succès, dont le jeu du tyrolien qui a traumatisé une génération de gamins élevés par leur téléviseur. Pas grand-chose d’autre à dire sur ce sujet, il y a divers biens de consommation, on doit estimer leurs prix, et c’est tout ce que je peux vous dire. Carrément.


La minute shopping: Exit Trance.

Bonsoir!

Il pleut, et on est mieux ici au chaud et sec.

Bref!

Ce soir je vais vous parler de ma commande reçue ce matin même de chez Play-asia.

(suite…)